Les Poissons Grands Migrateurs

Qu'est-ce qu'un « poisson migrateur » ?

Cette dénomination englobe à la fois :

  • les espèces de grands migrateurs, ou migrateurs amphihalins, qui vivent alternativement en eau douce et en eau salée et ;
  • les espèces qui effectuent des migrations pour accomplir l’ensemble de leur cycle biologique en eau douce.

L’organisation à l'échelle du bassin

Le comité de gestion des poissons migrateurs (Cogepomi) des bassins de la Loire, de la Sèvre niortaise et des côtiers vendéens élabore le Plan de gestion des poissons migrateurs (Plagepomi).

Le Plagepomi est le document de référence en matière de gestion des migrateurs. Le Cogepomi en a établi les orientations et les mesures de gestion pour la période 2014-2019.

Les espèces concernées par le Plagepomi

Liste des sept espèces amphihalines à prendre en compte dans le Plagepomi :

  • le saumon atlantique (Salmo salar)
  • la grande alose (Alosa alosa)
  • l'alose feinte (Alosa fallax)
  • la lamproie marine (Petromyzon marinus)
  • la lamproie fluviatile (Lampetra fluviatilis)
  • l'anguille (Anguilla anguilla)
  • la truite de mer (Salmo trutta, f.trutta)

Ces espèces vivent alternativement en eau douce et en eau salée afin de réaliser leur cycle biologique complet. Parmi elles, le saumon atlantique, la truite de mer, les aloses et les lamproies se reproduisent en rivière et grossissent en mer (espèces anadromes ou potamotoques). L’anguille se reproduit en mer et grossit en rivière (espèce catadrome ou thalassotoque).

Partager cette page sur :