La restauration du lit

La restauration du lit est une opération de gestion conséquente. L’objectif est de préserver les capacités d’écoulement du fleuve en crue.

La mission consiste à supprimer la végétation ligneuse sur des chenaux d’écoulement en crue. Elle peut s’accompagner parfois de travaux de terrassement (retrait d’un bouchon alluvial à l’amont d’un chenal, ...).

Les secteurs qui nécessitent une intervention de restauration sur la Loire moyenne sont identifiés par la DREAL Centre-Val de Loire. Une analyse des évolutions du lit et de sa végétation est réalisée par la tenue d’un Système d’Information des Évolutions du Lit de la Loire (SIEL) .

Les sites à restaurer ont été identifiés en croisant le sur-aléa généré par le développement de la forêt alluviale et l’augmentation du risque d’inondation des enjeux socio-économiques. Seules les opérations permettant de réduire significativement les conséquences négatives des inondations ont été retenues.

Il en a résulté un programme des travaux à réaliser sur le Domaine Public Fluvial (DPF) pour le Plan Loire 2014-2020.

Enjeux et gestion du lit de la Loire moyenne

Exemple de restauration du lit sur le secteur d'Ouvrouer-les-Champs

Exemple de restauration du lit sur le secteur d'Ouvrouer-les-Champs

février 2016

© Dreal Centre-Val de Loire

Les opérations de restauration du lit sont réalisées chaque année, à partir d’août, sous maîtrise d’ouvrage des DDT.

Elles sont co-financées dans le Plan Loire IV à hauteur de :

  • 50 % Agence de L'eau Loire Bretagne
  • 20 % POI Feder
  • 10 % Région Centre-Val de Loire (pour les opérations sur la région)
  • 10 % État

Partager cette page sur :