Tout l'agenda

Publications

Monographies

– L’archéologie des lacs et des cours d’eau, sous la direction d’A. Dumont. Collection « Archéologique », Editions Errance, Paris, 2006, 166 p.
Articles
– Dumont A., Bouthier A. : Franchir la Loire à l’époque gallo-romaine : les ponts de Saint-Satur (Cher). La Loire et ses terroirs, n° 54, septembre 2005, p. 32-36.
– Dumont A., Bouthier A. : Des vestiges bien préservés dans le lit de la Loire : les ponts antiques de Saint-Satur. Dossiers d’Archéologie, 299, décembre 2004.

Bookmark and Share
Recherche, données, information

Annie DUMONT

Annie DUMONT,
Ingénieur de recherche - Université de Bourgogne- CNRS-Culture

Parcours
Depuis 2002, ingénieur de recherche au Ministère de la Culture (Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-Marines, antenne d'Annecy) et membre de l’UMR 5594 ARTeHIS, «Archéologie-Terre-Histoire-Sociétés», Université de Bourgogne-CNRS-Culture, équipe «Anthropisation de l’environnement».
 
Point de vue

- L'intérêt d'un volet Recherche/Données/Informations dans le plan Loire grandeur nature 2007-2013

"Le développement de la plate forme «Recherche/données/informations» place l’interdisciplinarité déjà pratiquée au sein de différentes équipes de chercheurs à un niveau d’échange supérieur permettant d’accéder à une plus grande masse d’informations. Cette expérience aura sans doute valeur d’exemple et pourra ensuite être mise en relation avec des réseaux existants ou en cours d’élaboration sur d’autres grands bassins fluviaux européens (Danube par exemple).
Elle facilitera sans aucun doute la communication avec nos collègues européens intéressés par les mêmes problématiques. D’un point de vue archéologique et paléo-environnemental, les expériences acquises tendent à montrer que l’étude d’un fleuve ou d’une rivière nécessite de faire appel à un grand nombre de comparaisons issues d’autres hydrosystèmes.
En ce sens, on peut souhaiter que cette plate-forme, en concentrant les efforts sur le bassin de la Loire, puissent intégrer, à titre comparatif, des travaux réalisés sur d’autres cours d’eau. "

- L'actualité et la pertinence, pour le bassin versant, du ciblage sur les deux thématiques du changement climatique et de la géomorphologie

"Ces deux thématiques relèvent et témoignent d’une prise de conscience générale. A l’échelle de la recherche menée récemment sur les vestiges archéologiques préservés dans le lit de la Loire, on peut souligner deux points se rapportant à ces questions :

- Les données collectées sur le terrain, dans les archives et à partir des études environnementales sur les formes alluviales anciennes, apparaissent primordiales pour aider à la compréhension de phénomènes anthropiques et climatiques actuels.
- Les vestiges étudiés sont fragilisés par une érosion naturelle que le changement climatique pourrait accélérer, et sont souvent menacés de destruction partielle ou totale par les différents aménagements réalisés ou projetés. Il apparaît donc urgent d’inventorier ce patrimoine et de l’exploiter scientifiquement avant qu’il ne disparaisse."

- La vision de la relation entre chercheurs et gestionnaires

"La relation entre chercheur et gestionnaire ne peut s’envisager que dans le cadre d’un dialogue permanent entre des personnes ayant un intérêt commun à gérer, à faire connaître et à faire comprendre au plus grand nombre un espace naturel anthropisé, complexe, vivant et qui n’est pas figé. Les recherches sur le long terme croisant les données environnementales, archivistiques et archéologiques, telles qu’elles ont été développées au cours de ces dernières années sur le domaine fluvial, dans le cadre de projets initiés au sein de l’UMR5594, constituent sans aucun doute un espace de communication ouvert entre les actions passées, l’état actuel du bassin et les décisions qui doivent être prises pour l’avenir. Un des obstacles à surmonter résidera peut-être dans la difficulté que chacun aura à dégager le temps nécessaire pour prendre connaissance des différents travaux et points de vue, condition indispensable à la mise en place d’une véritable réflexion commune.
Le développement des échanges entre chercheurs et gestionnaires devrait permettre, par la mise à disposition de moyens adaptés, une meilleure diffusion des connaissances auprès d’un large public."

 
scat-vs-piss.com