Tout l'agenda
Bookmark and Share
Prévention des inondations

Audition risque d'inondation

Audition sur le thème : "Cohérence et articulation des initiatives au titre de la gestion des risques d'inondation sur le bassin de la Loire et de ses affluents"

 

 

 
 Genèse de l'audition : 


Il a été proposé d’organiser, sur invitation conjointe du Préfet de la Région Centre coordonnateur du plan Loire et du Président de l’Etablissement public Loire, une journée d’audition sur le thème de la gestion des risques d’inondation sur le bassin, dans le cadre de l’animation de la plate-forme « Prévention des inondations » du plan Loire assurée par l’EP Loire. 

L’approche de la réduction du risque d’inondation en cours sur le bassin de la Loire s’attache à combiner de manière complémentaire la réduction des niveaux de crue et des inondations, la fiabilisation du système de protection existant et la réduction de la vulnérabilité des personnes et des biens exposés. Cette approche se décline en de nombreuses opérations, en cours ou à venir, à l’échelle du bassin de la Loire ou de sous-bassins, qui mobilisent un grand nombre de partenaires et de maîtres d’ouvrage, au premier rang desquels se trouvent l’Etat et les collectivités territoriales, en particulier dans le cadre de l’Etablissement public Loire. Ces opérations de réduction des conséquences négatives des inondations doivent s’articuler avec d’autres mesures de nature réglementaire existantes ou à venir. 

 

 


  Objectifs de l'audition :

 

Les objectifs de cette journée d’audition ont été les suivants :

• Donner l’occasion aux participants, de disposer d’une vision élargie des différentes approches mises en oeuvre sur le bassin de la Loire, pour mieux gérer, de manière souvent innovante, les risques d’inondation à différentes échelles d’intervention ;

Prendre connaissance des résultats des études et démarches en cours et en tirer des enseignements, en s’appuyant sur les interventions des « opérateurs » et leurs réponses aux questions posées ;

Prendre la mesure des enjeux à venir, dans le cadre de la mise en oeuvre du plan Loire et dans la perspective de l’application de la directive européenne ;

• Organiser la diffusion de l’information, afin de mieux sensibiliser les partenaires et les acteurs du plan Loire, en s’appuyant sur un dialogue structuré dans le cadre de l’audition, ainsi que la restitution appropriée des résultats de cette dernière.

Parmi les enjeux dont cet échange a eu pour but de faciliter l’appréhension pour la suite du plan Loire, on pourra considérer les prochaines études de vals prévues sur la Loire, qu’elles soient pilotées par l’Etat ou par l’Etablissement public Loire, et également l’anticipation, qui sera jugée pertinente, de la mise en oeuvre de la directive.

L’approche retenue ici est à la fois une approche territoriale, à l’échelle du bassin de la Loire et ses affluents, et une approche thématique, correspondant à la spécificité des problématiques liées à l’aménagement, au développement et à la gestion d’un bassin fluvial.

Il faut également rappeler qu’en termes opérationnels, cette démarche s’inscrit dans un cadre interrégional, avec des dispositifs de soutien à cette échelle : contrat de projets interrégional Loire (CPIER) et programme opérationnel (PO) plurirégional Loire.   

 

  Programme :


Cette audition, sur le thème « Cohérence et articulation des initiatives au titre de la gestion des risques d’inondation sur le bassin de la Loire et de ses affluents », a été organisée en deux séquences, faisant chacune l’objet d’un nombre limité d’interventions (une ou deux par thème traité) :

La matinée était focalisée sur quatre démarches où le plan Loire innove fortement, dans le but de rechercher de nouvelles approches et de nouvelles gouvernances pour faire progresser la réduction du risque d’inondation : approche de retour d’expérience (sur le cas de la crue de novembre 2008), démarche « industrielle » de réduction de la vulnérabilité aux inondations des activités économiques, test (national) méthodologique pour faciliter la mise en oeuvre de la directive « inondations », étude de cas de l’OCDE. L’enjeu était ici de voir l’avancement de certaines opérations et prendre connaissance des résultats déjà acquis.

L’après-midi était consacrée aux démarches à conduire à l’échelle d’un territoire de « val » pour améliorer la sécurité des personnes et des biens exposés, dans une démarche de concertation associant les parties prenantes : en partant des enseignements et connaissances issus des démarches conduites antérieurement (étude Loire moyenne, niveau de sécurité offert par les digues, expérimentation d’une démarche de planification concertée), elle a permis de prendre connaissance des études encore à conduire sur les vals de Loire dans l’Orléanais et dans le département du Cher, et également de celle lancée sur l’Allier, dans le cadre d’une approche 3P.

La clôture des travaux était assurée par la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement du Centre (DREAL), après une synthèse des débats présentée par le CEPRI.

  Animation de la journée : 


L’Etat et l’Etablissement public Loire ont demandé au CEPRI, association de collectivités territoriales pour la prévention du risque d’inondation, d’animer les débats de cette journée. Le CEPRI a été créé pour accompagner des collectivités dans leur réflexion en vue d’élaborer des stratégies de réduction du risque d’inondation, et pour mettre au point des outils innovants à cet effet. Dans le cadre d’un partenariat avec le Ministère de l’Ecologie et des collectivités territoriales, le CEPRI s’est fortement investi pour que la transposition et la mise en oeuvre de la directive européenne soient l’opportunité de faire progresser la réduction du risque d’inondation à l’échelle des territoires. 

 


   Informations : pfi(at)eptb-loire.fr

 
scat-vs-piss.com